Vidéo associée: 

Publié le 02/07/2017

Simone Veil : le surnom étonnant que lui donnait Jacques Chirac

Corps: 

Ils se sont opposés politiquement, mais un lien puissant les liait. Celui du respect. Jacques Chirac et Simone Veil ont été adversaires, mais humainement proches. Dans le privé, l'ancien président lui avait même trouvé un petit surnom, qui tranchait avec la gravité des combats menés par celle qui est morte ce vendredi 30 juin. Il l'appelait Poussinette, comme le rappelle le Journal du Dimanche du 2 juillet. Un terme un poil paternaliste, mais profondément bienveillant. Si Jacques Chirac ne considérait pas la lutte politique pour l'IVG prioritaire, quand elle est insultée ou quand les croix gammées sont peintes sur sa porte pendant le vote de la loi, il prend sa défense. Dans ses mémoires, publiées en 2007, l'ancienne ministre de la Santé lui a rendu hommage, malgré ce surnom. "Il était convivial, chaleureux, oecuménique, et sectaire, peut-être porteur d'un regret de ne pas être de gauche, bref, séduisant", écrivait alors "Poussinette".

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet