Vidéo associée: 

Silvio Berlusconi dénonce un “harcèlement judiciaire”

Corps: 

L’ancien chef du gouvernement italien n’a pas tardé à réagir. Il a réaffirmé qu’il n’avait jamais mis sur pied un système de fraude fiscale à la tête de son empire télévisé Mediaset.

“ Personne ne peut comprendre les violences qui m’ont été réservées après cette série d’accusations et de procès qui n’avaient aucun fondement dans la réalité. C’est un acharnement judiciaire qui n’a pas d‘équivalent dans le monde civilisé, a-t-il déclaré. Nous devons continuer notre combat pour la liberté en restant sur le terrain.”

Le Cavaliere n’entend donc pas se retirer de la vie politique. Il évoque même la nécessité d’une réforme de la justice. Quant à ses avocats, ils laissent entendre qu’ils pourraient engager une action devant la Cour européenne des droits de l’homme.

Partager cette vidéo :

Publié le 02/08/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité