Vidéo associée: 

Semaine cauchemardesque pour la Bourse de Tokyo

Corps: 

La Bourse de Tokyo a connu une semaine cauchemardesque, victime du marasme des marchés mondiaux. L'indice Nikkei a perdu 11% et le dollar a glissé sous la barre des 111 yens, ruinant des mois d'efforts du gouvernement de Shinzo Abe et de la Banque du Japon.

Le yen remonte fortement car il est considéré comme une valeur refuge, en cette période de fortes turbulences sur les marchés.

'Une forte volatilité des actions n'est pas souhaitable. On observe des mouvements brutaux sur les marchés et le gouvernement va continuer à observer de près la tendance et répondre de manière appropriée quand c'est nécessaire', a déclaré le ministre des Finances Taro Aso.

Ni le ministre des Finances, ni le gouverneur de la Banque centrale n'ont commenté les spéculations sur une possible intervention sur le marché des changes afin d'infléchir la hausse de la monnaie nippone. Cet analyste financier critique les nouveaux outils mis en place par la banque centrale.

'De manière assez inattendue, la Banque du Japon est passée à des taux d'intérêt négatifs. Donc je pense que la meilleure chose à faire avec Kuroda (gouverneur de la banque centrale japonaise, NDLR) c'est de lui acheter des billets d'avion, des vacances à la plage de son choix et lui dire 'Ne reviens pas pendant un an'', ironise Nicholas Smith, analyste chez CLSA Japan Strategic.

Cette débâcle financière risque de mettre en échec la politique économique du Premier ministre Shinzo Abe. Elle est articulée autour de trois axes : assouplissement monétaire, largesses budgétaires et réformes structurelles.

Un yen fort menace les exportations des firmes japonaises.

Partager cette vidéo :

Publié le 12/02/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité