Vidéo associée: 

Séisme en Équateur : le pays peine à évaluer l‘étendue de la catastrophe

Corps: 

On ne réalise pas encore l'étendue du désastre qui frappe l'Équateur : près de deux millions de personnes ont souffert du tremblement de terre et près de trois cent mille n'ont plus assez pour se nourrir.

Ce village de San Eloy, de la province de Manabi, reçoit pour la première fois une aide en eau et nourriture.

'Ma maison s'est effondrée et nous avons besoin de tout' raconte une habitante du village. 'Pas seulement moi, mais tout le monde ici. Nous avons besoin d'eau, de couches, de lait, nous avons besoin de tout, surtout pour les enfants.'

'Nous n'avons pas de tente' dit une autre rescapée. 'Nous avions demandé une petite tente, mais n'avons rien, nulle part où nous abriter.'

L'armée a distribué près 350 mille kits alimentaires pour enfants, dont 65 mille dans les provinces de Manabi et Esmeralda, dans les villages où assistance ne parvenait pas.

'Le principal problème a d'abord été l'eau' explique le major Freddy Proano. 'Ici à Rocafuerte, près de mille familles sont toujours dans le besoin, ce qui représente 20 à 25 % de la population.'

La situation n'est pas moins préoccupante dans les villes : plus de trente mille personnes sont hébergées à travers le pays dans des abris temporaires, mais beaucoup campent devant leurs maisons pour éviter les pillages.

'Nous sommes dans un camp improvisé à Porto Viejo' raconte l'envoyée spéciale d'Euronews Monica Pinna. 'Les autorités ont permis à ceux qui ont perdu leurs maisons de camper dans les jardins publics. Les tentes ne sont que des bâches de plastiques qui ne protègent de rien d'autre que de la pluie.'

Le bilan provisoire du séisme du 16 avril s'élève à 660 morts.

Regardez l'intégrale de notre reportage sur le tremblement de terre en Equateur le 19 mai dans Aid Zone.

Partager cette vidéo :

Publié le 06/05/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité