Vidéo associée: 

Séisme au Népal : plus de 7 000 morts, quatre survivants retrouvés

Corps: 

Au Népal, le bilan du séisme continue de s'alourdir, malgré de petits miracles. Un homme de 101 ans a été retrouvé vivant sous les décombres, huit jours après la catastrophe.

Trois personnes ont pu être secourues ici dimanche, dans le district de Sindhupalchowk, au Nord-Est de Katmandou, l'une des zones les plus touchées, délaissée par les secours.

'Personne n'est venu ici, personne ne nous a aidés. Nous faisons tout nous-mêmes. Nous mangeons le peu que nous avons' raconte une jeune femme.

Jusqu'à l'arrivée de l'aide samedi, les habitants cherchaient eux-mêmes les disparus.

'A moins que quelqu'un arrive avec de l'aide, nous allons mourir de faim. Qu'est-ce que l'on peut dire de plus ?' se désespère un habitant.

Même avant le séisme, cette région était difficile d'accès. 90 % des maisons y ont été réduites en poussière.

L'ONU a critiqué les lenteurs de l'administration népalaise pour effectuer le dédouanement de l'aide humanitaire étrangère à l'aéroport de Katmandou.

Les gravats, l'altitude et la météo rendent difficile l'atterrissage des hélicoptères dans les zones les plus touchées.

Le séisme ayant fait deux millions de sans-abris, beaucoup dorment dans des tentes. Une équipe humanitaire chinoise a stérilisé une zone de 100 000 mètres carrés, pour pévenir la prolifération de maladies.

'Avec la température qui augmente et les corps des victimes et des animaux qui commencent à entrer en décomposition, il y a un fort risque d'épidémie à grande échelle' affirme un médecin chinois.

Le bilan provisoire du séisme s'élève déjà à plus de 7 000 morts, et le chiffre définitif sera 'beaucoup plus élevé' ont prévenu les autorités. Des centaines d'Européens sont toujours portés disparus, dont 79 Français.

Partager cette vidéo :

Publié le 03/05/2015
Publicité