Vidéo associée: 

Ségolène Royal : le coup bas d'Emmanuel Macron

Corps: 

C'est bouleversée que Ségolène Royal a quitté le ministère de l'Ecologie le 17 mai dernier. Une émotion non dissimulée à laquelle la femme politique ne s'était pas préparée loin de s'imaginer qu'elle serait remplacée par Nicolas Hulot. Les mots doux de la star écolo l'ont "touchée", a-t-elle confié à Paris Match, mais à cet instant, elle est surtout blessée car le site de l'hebdomadaire explique qu'elle pensait rester au gouvernement, à son poste ou au ministère des Affaires étrangères. Jusqu'au dernier moment elle a cru qu'elle en serait. "Je lui avais pourtant demandé de me prévenir si je ne restais pas au gouvernement. Que je puisse alerter mes proches. C'est suffisamment dur. Il ne l'a fait qu'au dernier moment...", révèle-t-elle dans les colonnes de Paris Match. Une trahison d'Emmanuel Macron qu'elle avait pourtant très vite soutenu. Mais il en faut plus pour enterrer Ségolène Royal qui rayonne déjà au festival de Cannes, prête à se lancer de nouveaux défis. Pas question pour elle de lâcher l'écologie. Elle prépare déjà le lancement d'une ONG "Manifeste pour une justice climatique", mais aussi d'une entreprise "dédiée à la croissante verte". Son opération recyclage est en marche.

Partager cette vidéo :

Publié le 24/05/2017
Publicité

Contenus sponsorisés