Vidéo associée: 

Publié le 26/09/2017

Sécurité ou liberté : la loi anti-terroriste qui dérange

Corps: 

Trouver un équilibre entre sécurité et liberté. Voilà le défi des députés français qui planchent sur un nouveau projet de loi anti terroriste. Un texte controversé qui prévoit de transposer dans le droit commun certaines mesures de l'état d'urgence, comme les perquisitions et assignations à résidence. Pour le gouvernement, ce régime d'état d'urgence mis en place après les attentats du 13 novembre 2015, doit être modifié.
Malgré la menace :

'Depuis le début de l'année, 20 attentats ont été fomentés. Quatre ont abouti, quatre ont échoué, et 12 autres ont été déjoués', a résumé Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur.

Lutte contre le terrorisme: Collomb défend le projet de loi à l'Assemblée https://t.co/zSzTe2BPtb- Challenges (@Challenges) 26 septembre 2017

Mais le texte est décrié. A droite, les Républicains le jugent trop laxiste, et pour la France insoumise à gauche, la loi est liberticide. L'extrême droite voudrait qu'elle s'attaque plus à l'idéologie islamiste.

" Nous voulons une loi d'éradication du terrorisme islamiste, comprenant l'interdiction du salafisme et des Frères musulmans. " #ConfMLP pic.twitter.com/uH0frv93vD- Marine Le Pen (@MLP_officiel) 25 septembre 2017

Des associations comme Amnesty international désapprouvent le texte, qui doit être débattu jusqu'à jeudi, avant un vote solennel le 3 octobre en première lecture.

Loi terrorisme : 'On nous avait promis de sortir de l'état d'urgence, en fait on le camoufle dans la loi ordinaire' MsalemkourLDH pic.twitter.com/odQLc3SLJu- franceinfo (franceinfo) 25 septembre 2017

'La lutte contre le terrorisme ne passera pas par une nouvelle loi' dit Laurence Blisson, SG de SMagistrature #PJLTerrorisme #E1Bonjour pic.twitter.com/KqmW0VSFXS- Europe 1 (Europe1) 26 septembre 2017

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet