Vidéo associée: 

Scandale Volkswagen : la Commission demande des précisions au constructeur

Corps: 

Volkswagen est à nouveau sous la pression de la Commission européenne. Le patron du groupe automobile allemand, Matthias Müller, s'est déplacé à Bruxelles pour rencontrer la Commissaire en charge du Marché intérieur et de l'Industrie, El bieta Bie kowska, afin de faire le point sur le scandale des logiciels truqués sur les moteurs diesel. Près de 8,5 millions de véhicules en Europe seraient équipés de ce dispositif. Selon une porte-parole de la Commission il s'agit maintenant d'avoir des chiffres définitifs, des réponses concrètes et " insister une nouvelle fois sur le besoin de compenser de façon équitable les consommateurs européens', explique Lucia Caudet.
Volkswagen s'est en effet engagé à verser des compensations financières aux États-Unis d'où est parti le scandale. Mais en Europe le constructeur automobile compte simplement prendre en charge les réparations afin de supprimer le logiciel.
La Commission étudie aussi les possibilités de renforcer sa législation afin de s'assurer que les constructeurs automobiles respectent les normes européennes de pollution. Le scandale a révélé plusieurs défaillances dans le système de contrôle au sein de l'Union.
Dans le même temps le Parlement européen s'est lui aussi engagé dans le dossier. Les eurodéputés ont adopté la mise en place d'une commission spéciale dont l'objectif sera d'enquêter et d'évaluer les manquements de la Commission et des autorités nationales dans la supervision et l'application des règles européennes.

Partager cette vidéo :

Publié le 21/01/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages