Vidéo associée: 

Saad Hariri libre de ses mouvements selon Paris

Corps: 

Où se trouve Saad Hariri, le premier ministre libanais, démissionnaire ? Est-il libre de ses mouvements ? Le président libanais Michel Aoun réclame des éclaircissements. Son premier ministre a annoncé sa démission depuis l'Arabie saoudite il y a 6 jours. Et depuis le numéro deux du gouvernement libanais affirme que Saad Hariri est retenu, assigné à résidence à Ryad. Une troisième source, proche d'Hariri, affirme aussi que l'Arabie saoudite a demandé à Hariri de démissionner et le retient contre son grès. Il y a trois jours, Saad Hariri avait rencontré le prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed al Nahyane, On sait qu'il a également rencontré plusieurs autres représentants européen, américain, britannique et français dans la capitale saoudienne, depuis.

Pour Paris, 'la situation libanaise est le sujet le plus préoccupant du moment, le président français Emmanuel Macron a fait une visite surprise en Arabie saoudite la nuit dernière pour rencontrer le prince héritier Mohammed ben Salmane. La France agirait en tant que médiateur dans la crise qui sévit entre le Liban et l'Arabie saoudite. Le chef de la diplomatie française estimait ce matin que Saad Hariri est bien libre de ses mouvements. 'Il s'est rendu à Abu Dhabi la veille du passage du président Macron, donc on pense qu'il est libre de ses mouvements', a répondu Jean-Yves Le Drian interrogé vendredi matin sur Europe 1, sur les rumeurs de limitation de la liberté de Saad Hariri dans le royaume d'où il a annoncé sa démission la semaine dernière.

'Est-ce que sa vie était menacée, comme il l'a dit pour motiver sa démission ?', lui a demandé le journaliste d'Europe 1. Réponse de Jean-Yves Le Drian : 'Vous devriez l'interroger sur ce sujet, nous constatons simplement qu'il a démissionné, qu'il s'est rendu à Abou Dhabi la veille du passage du président Macron. Donc, nous pensons qu'il est libre de ses mouvements. Il importe que lui-même fasse ses choix. Le sujet qui nous préoccupe c'est la stabilité du Liban et le fait qu'il y est vraiment une solution politique qui se mette en oeuvre rapidement.'

Saad Hariri avait imputé son retrait du pouvoir à 'l'ingérence' de l'Iran et du Hezbollah dans les affaires de son pays. Alors que tous au Liban réclame le retour de Saad Hariri, que la crise diplomatique s'aggrave, les citoyens des pays du golfe résidant ou voyageant au pays du cèdre ont reçu comme consigne de quitter Beyrouth.

"Saad Hariri est libre de ses mouvements à notre connaissance" dit JY_LeDrian</a>, Ministre de l&#39;Europe et des Affaires étrangères <a href="https://twitter.com/hashtag/E1Matin?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#E1Matin</a> <a href="https://t.co/NuCYz6toQ5">pic.twitter.com/NuCYz6toQ5</a></p>&mdash; Europe 1 (Europe1) 10 novembre 2017

Partager cette vidéo :

Publié le 10/11/2017