Vidéo associée: 

Russie: les craintes sécuritaires après l’attentat dans un bus à Volgograd

Corps: 

En Russie, les autorités poursuivent leurs investigations au lendemain de l’attentat dans un bus à Volgograd.

Six personnes ont été tuées ainsi que la kamikaze, une femme qui serait originaire du Daguestan. Elle venait de la ville de Maratchkala et disposait d’un billet pour Moscou. D’après les enquêteurs, elle était mariée à un militant d’un groupe islamiste armé du Caucase.

Une enquête a été ouverte pour “attentat terroriste, meurtre et trafic d’armes et d’explosifs”.

La chaîne de télévision publique a diffusé les images de la déflagration, une vidéo amateur filmée par un automobiliste. Les témoins racontent que de nombreux étudiants se trouvaient dans le bus, que la femme, d’une trentaine d’années, est montée dans le véhicule à un arrêt, et que l’explosion s’est produite peu après.

En plus des six morts, il y a eu une trentaine de blessés.

Cet attentat survient à moins de quatre mois des Jeux olympiques d’hiver, organisés à Sotchi. Cette ville, sur la mer Noire, fait l’objet de toutes les attentions en matière de sécurité.

En juillet dernier, le chef des islamistes du Caucase russe a appelé dans une vidéo, à des attaques pour empêcher la tenue des JO.

Partager cette vidéo :

Publié le 22/10/2013