Vidéo associée: 

Russie : jusqu‘à quatre ans de camp pour les anti-Poutine

Corps: 

De deux ans et demi à quatre ans de détention, c’est ce dont ont écopé sept manifestants anti-Poutine. Un tribunal de Moscou a prononcé ce lundi les peines des opposants jugés coupables de violences lors d’une manifestation le 6 mai 2012, la veille de l’investiture à la présidence russe de Vladimir Poutine. Une huitième opposante a été condamnée à une peine avec sursis.

L‘énoncé des peines était prévu initialement vendredi. Et l’opposition n’a pas manqué de souligner qu’il avait été reporté au lendemain de la clôture des Jeux Olympiques de Sotchi, y voyant un signe de mauvais augure.

200 personnes ont d’ailleurs été arrêtées à Moscou, d’après l’agence Itar-Tass. Elles s‘étaient rassemblées devant le tribunal. Le principal opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny a également été interpellé.
Des manifestants scandaient “liberté”, mais également “Berkhout” et notamment “Maïdan”, en référence aux évènements en Ukraine.

Avec AFP et Reuters

Partager cette vidéo :

Publié le 24/02/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité