Vidéo associée: 

Russie, CETA et Brexit à l’ordre du jour du sommet de l’UE

Corps: 

Politique internationale, commerciale mais aussi institutionnelle, c'est un ordre du jour chargé pour les chefs d'État et de gouvernement de l'Union réunis à Bruxelles. Pour le président du Conseil européen l'une des priorités de cette rencontre est de dessiner une position commune à propos de l'intervention russe en Syrie. " Je veux souligner que l'Union européenne doit garder toutes les options ouvertes y compris les sanctions ", précise Donald Tusk.
Une position soutenue en partie par le président français. Selon François Hollande " toutes options sont ouvertes dès lors qu'il n'y aurait pas de trêve qui serait respectée et dès lors qu'il y aurait cette volonté d'écraser une ville, Alep ".
Pour la chancelière allemande il est essentiel que l'Union envoie un message de fermeté. " Ce qui se passe à Alep, avec le soutien russe, est totalement inhumain ", souligne Angela Merkel.
Le Brexit est lui aussi à l'ordre du jour du sommet. Ce Conseil européen est d'ailleurs le premier pour la dirigeante britannique, Theresa May. La Première ministre se veut pragmatique pour l'avenir des relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne. " Nous continuerons à jouer pleinement notre rôle jusqu' à notre départ et nous serons, une fois partis, un partenaire fort et indépendant ", explique Theresa May.
La Belgique sera aussi au centre de toutes les attentions. Le pays n'est toujours pas en mesure de signer l'accord de libre échange avec le Canada depuis le veto du parlement régional wallon. Pour le Premier ministre belge le temps presse. Charles Michel espère plus de clarté " dans les prochaines heures et les prochains jours ".

Partager cette vidéo :

Publié le 20/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité