Vidéo associée: 

Russie : 30 activistes de Greenpeace placés en détention provisoire

Corps: 

Débarqués de lâArtic sunrise hier, une trentaine de militants écologistes ont été placés en détention provisoire à Mourmansk et ses environs.

Pour avoir tenté dâescalader une plateforme du géant Gazprom en mer Arctique la semaine dernière, quatre russes et 26 ressortissants issus de 18 pays sont interrogés dans le cadre dâune enquête pour piraterie en bande organisée, un crime passible de 15 ans de prison.

Mais cette enquête pourrait prendre un tournant différent après lâintervention de Vladimir Poutine ce matin.

Le président russe a déclaré que les écologistes nâétaient pas des pirates, mais quâils avaient enfreint la loi internationale.

Greenpeace voulait retarder le début des opérations de forage en sâattaquant à cette plateforme pétrolière.

Leur navire, lâArtic sunrise avait été arraisonné dans les eaux internationales, jeudi dernier. Il avait ensuite été remorqué jusquâà la rade de Mourmansk.

Campagne dans lâArctique en 2012

LâONG avait déjà mené en août 2012 une campagne contre cette plateforme pour dénoncer les dangers quâelle représentait dans lâArctique.

Gazprom prévoit de lancer la production sur la plateforme Prirazlomanaïa au premier trimestre 2014, faisant peser le risque dâune marée noire dans une zone où existent trois réserves naturelles protégées par la loi russeâ, explique lâassociation.

La Russie a fait du développement de lâArctique, une immense zone regorgeant de ressources en hydrocarbures qui nâa pour lâinstant pas encore été exploitée, une priorité stratégique.

Greenpeace accuse aussi les majors occidentales de vouloir travailler en Russie pour profiter de normes environnementales plus laxistes que dans leurs propres pays.

Avec AFP

Partager cette vidéo :

Publié le 25/09/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI