Vidéo associée: 

Robotique impression 3D peinture : le Japon innove dans la santé

Corps: 

Le Japon est connu pour ses technologies innovantes et son niveau de vie élevé. Ses entreprises s'appuient sur leur savoir-faire pour relever quelques-uns des défis santaires mondiaux les plus urgents. Comment font-elles ? C'est ce que nous découvrons dans ce premier numéro de Spotlight.

'Quel meilleur endroit que le Japon pour découvrir des innovations dans le domaine de la santé dont l'ensemble de la planète peut bénéficier ? souligne notre reporter Daleen Hassan. Spotlight met un coup de projecteur sur ce pays et tout d'abord sur Honda : le groupe a développé un dispositif d'assistance à la marche,' précise-t-elle en nous invitant à nous rendre dans le QG de la marque.

Assistance à la marche

On connaissait ses motos, ses voitures et ses avions, Honda a désormais son système d'aide à la marche pour les personnes à mobilité réduite. Un outil précieux en particulier dans un contexte de vieillissement démographique. Grâce à ses moteurs, cet appareil qui pèse 2,7 kilos accompagne le mouvement en soutenant les jambes.

Honda starts testing Walking Assist device in large-scale ... - #tech #technology #technews https://t.co/l2q3qawhpQ pic.twitter.com/OXyNZ9lnUl- Tech Journal (@TechJournal1) 24 avril 2016

Makoto Shibata travaille pour le département développement chez Honda. Il a placé le dispositif sur lui et nous le présente : 'C'est une structure très, très simple, il y a deux moteurs, une batterie et un ordinateur à l'arrière. Pendant la marche, poursuit-il, cet ordinateur perçoit le mouvement des hanches : ce qui permet au dispositif de participer au mouvement de la jambe, les informations sur la marche sont transmises à cette tablette comme dans le cas d'une voiture de course où il y a un échange entre la voiture et les stands.'

Ce système a été inspiré par le robot humanoïde Asimo également développé par Honda qui a permis de faire avancer les recherches sur les humanoïdes bipèdes. Depuis 2013, Asimo assiste des patients de tous âges dans plus de cinquante hôpitaux japonais. Favoriser la mobilité, c'est un enjeu global pour le groupe nippon qui travaille depuis les années 80 sur la robotique liée à l'humain.

Bras robotisé imprimé en 3D

A Tokyo, l'association Mission ARM Japan développe des prothèses de membres supérieurs imprimées en 3D. Elle se réunit une fois par semaine, dans un lieu dédié aux start-up pour un échange constructif auquel participent des personnes privées d'avant-bras. L'atout de cette technologie mise au point par Genta Kondo, ingénieur brillant et cofondateur de l'entreprise exiii : des capteurs fixés sur le haut du bras détectent les contractions musculaires, ce qui déclenche le mouvement des doigts artificiels.

'Nous publions toutes les données gratuitement sur le web, donc il suffit d'avoir un accès internet pour télécharger nos données et imprimer la prothèse immédiatement, indique Genta Kondo. Ce genre d'avancée technologique va améliorer la vie des gens parce qu'ils ne seront plus obligés de passer par les grands spécialistes professionnels parce qu'en fait, tout le monde peut créer une main artificielle, c'est devenu très facile, assure-t-il. Je voudrais dire à tout le monde que ce n'est pas si difficile que ça, on peut l'adapter sur votre corps et c'est vraiment sympa à réaliser,' souligne-t-il.

Cette solution pourrait changer la vie de Takayoshi Hashimoto, né avec une malformation de l'avant-bras gauche. Ce jour-là, il essaie la prothèse que l'association a élaborée pour lui. Son design doit encore être finalisé pour qu'elle soit encore mieux adaptée.

'Jusqu'à maintenant, je n'utilise que ma main droite pour tenir des choses et cette prothèse va me permettre d'utiliser aussi ma main gauche ; donc j'espère pouvoir faire beaucoup de choses avec mes deux bras, j'ai beaucoup d'espoir pour ma vie future,' confie Takayoshi Hashimoto.

Ces prothèses se veulent abordables : elles sont vendues pour l'équivalent de quelques centaines d'euros, c'est dix fois moins que ce que coûte une prothèse de bras classique.

#Japan Brand Program
Genta Kondo, Catalyst, Mission ARM Japan, lectured in Austria and Poland on 27 Nov.-4 Dec.https://t.co/zx5GOfetBL pic.twitter.com/jh30cIvdYX- MOFA of Japan (@MofaJapan_en) 7 décembre 2016

Sauver des vies en peignant des murs

'Près d'un demi-million de personnes meurent du paludisme chaque année dans le monde d'après l'Organisation mondiale de la santé, fait remarquer notre reporter Daleen Hassan. Une entreprise japonaise baptisée Kansai a conçu une peinture qui repoussent les moustiques, responsables de la transmission de cette maladie.'

Cette société, l'un des plus grands fabricants de peintures pour l'automobile et l'industrie au Japon, a inventé une peinture qui s'attaque au système nerveux des insectes, un produit destiné aux pays tropicaux.

'Comme beaucoup d'enfants meurent du paludisme en Afrique, nous indique Yu Akaki, cadre dirigeant, on s'est dit qu'on allait développer une peinture qui pourrait repousser et même tuer les moustiques. Cette peinture contient des ingrédients qui stimule le système nerveux des moustiques : quand ils se posent sur le mur qui a été peint avec ce produit, ils se retrouvent paralysés par ces ingrédients et ils n'arriveront plus à piquer les gens qui se trouvent à proximité,' affirme-t-il.

L'entreprise assure que son produit présente une efficacité de 80%. Il est déjà utilisé dans plusieurs pays en développement, dans les hôpitaux, les crèches et les écoles, en particulier en Malaisie et en Indonésie où l'on recense de nombreux cas de dengue.

Le #paludisme, une maladie de plus en plus résistante aux traitements, par AFPgraphics #AFP pic.twitter.com/B0e0hpaxDX- Agence France-Presse (afpfr) 23 février 2017

Daleen Hassan avec Stéphanie Lafourcatère

Partager cette vidéo :

Publié le 15/03/2017