Vidéo associée: 

Rio et Sao Paulo abrogent la hausse des tarifs des transports mais la contestation se poursuit

Corps: 

Il y a eu la nuit dernière de nouveaux heurts violents à Niteroi, de l’autre côté de la baie. Les manifestants ont renversé un bus avant de monter des barricades et d’y mettre le feu.

A Sao Paulo aussi la tension n’est pas retombée malgré la présence massive de troupes d‘élite de la police. Les autorités ont fait machine arrière sur le coût des transports comme l’explique ce gouverneur :
“Nous allons supporter ce fardeau budgétaire au niveau des Etats en ajustant nos investissements et en faisant des économies. Le transport est déterminant et les transports collectifs doivent avoir une capacité et une qualité importante, c’est une priorité”.

Des échauffourées ont également eu lieu à Fortaleza dans le nord-est en marge du match Brésil-Mexique de la Coupe des confédérations. A l’intérieur du stade aussi avec ces banderoles de solidarité exigeant autant d’investissements pour les écoles que pour les stades.

Ce mouvement social est le plus vaste au Brésil depuis 20 ans. Il intervient à un an de la Coupe du Monde.

Ce jeudi, plus de 70 manifestations sont prévues dans tout le pays contre la hausse des tarifs des transports, l’inflation galopante, la corruption, les violences policières et la déficience des services publics.

Partager cette vidéo :

Publié le 20/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité