Vidéo associée: 

Retour au calme à Benghazi, d’après les autorités libyennes

Corps: 

Les autorités libyennes assurent avoir ramené l’ordre à Benghazi, au terme d’une journée d’affrontements entre l’armée et les jihadistes d’Ansar Ashariaa.

Une dizaine de personnes ont été tuées et une cinquantaine ont été blessées, selon un bilan provisoire. Car il est impossible pour l’instant de connaître le nombre de victimes dans le camp du groupe armé salafiste.

Suite à ces affrontements, le siège d’Ansar Ashariaa à Benghazi a été incendié par des habitants de cette ville de l’est de la Libye, las de vivre sous la menace de ces anciens rebelles qui n’ont toujours pas rendu les armes.

Depuis plusieurs semaines, la population libyenne se mobilise un peu partout dans le pays pour chasser les milices. Une manifestation pacifique s’est transformée en bain de sang le 15 novembre dernier, à Tripoli, renforçant la colère des Libyens.

Ici à Benghazi, c’est la première fois que l’armée régulière s’oppose directement aux hommes d’Ansar Ashariaa.

Une patrouille des forces spéciales aurait été prise pour cible, ce lundi matin, par les jihadistes, déclenchant les hostilités. Le conflit a ensuite essaimé dans d’autres quartiers de la ville.

Partager cette vidéo :

Publié le 25/11/2013