Vidéo associée: 

Rétablir Schengen, l’appel d’Angela Merkel

Corps: 

Remettre Schengen en selle et proposer du relogement sera le seul moyen de répondre à la crise migratoire massive dans l'Union européenne. Angela Merkel a sonné l'alarme, après avoir reçu à Berlin le Premier ministre croate.

Et le sommet européen de lundi prochain est une urgence, a déclaré la Chancelière allemande :
'J'ai déjà dit clairement que l'Allemagne soutenait ce qui a été décidé lors du sommet européen le 18 février dernier, que nous voulons remettre Schengen sur pieds et qu'il faut cesser la politique de dispersion des migrants. Les réfugiés ne doivent pas avoir le choix du pays en Europe où ils peuvent demander l'asile'.

En effet le traité de Dublin prévoit qu'un réfugié doive déposer sa demande d'asile dans le premier pays membre dans lequel il arrive. Mais les Etats ne respectent plus ce principe et poussent hors de leurs frontières les migrants.

Vincent Cochetel, du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés :
'Soit nous avons des relogements ordonnés et massifs, soit nous allons voir se répéter ce qui s'est passé l'année dernière avec la fragmentation des routes des réfugiés dans les Balkans, entre la Grèce, l'Italie, la Bulgarie et l'Albanie. Nous ne devons pas fermer le système de relogement juste par que les résultats ne sont pas encore là. Les pays doivent se réveiller, il n'y a pas d'autre plan'.

En finir avec les réflexes unilatéraux de protectionnisme et rétablir la libre circulation des personnes, ce sera le noyau dur des négociations qui auront lieu à Bruxelles lundi prochain, avec la Turquie notamment.

Partager cette vidéo :

Publié le 02/03/2016
Publicité

Contenus sponsorisés