Vidéo associée: 

REPORTAGE. Danemark : à Aarhus, les autorités tendent la main aux jeunes radicaux

Corps: 

Deuxième ville du Danemark, l'un des premiers foyers de candidats au jihad en Europe, Aarhus a vu partir 35 de ses jeunes en Syrie en trois ans. Au moindre doute, la police contacte les personnes en phase de radicalisation. S'il le souhaite, l'individu concerné peut alors suivre un programme de déradicalisation. Le dispositif, lancé en 2007, est soutenu par une majorité de Danois. Depuis l'année dernière, trois départs seulement ont été recensés. La méthode laisse néanmoins sceptique certains observateurs.

Partager cette vidéo :

Publié le 21/01/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité