Vidéo associée: 

Referendum en Catalogne : les pour et contre

Corps: 

Devant la mairie de Barcelone, une horloge calcule le temps qui nous sépare du 9 novembre. Le jour annoncé pour le referendum. Mais à Madrid on va faire appel de la décision catalane, sans doute dès lundi, et la bataille judiciaire qui suivra pourrait prendre des années.
'C'est à tous les Espagnols de décider ce qu'est l'Espagne et comment elle s'organise et personne n'est au dessus de la volonté souveraine du peuple espagnol, déclare la vice-présidente du gouvernement, Soraya Saenz de Santamaria. Le gouvernement national a l'obligation de protèger la loi et les droits des Espagnols. Donc je vous informe que ce matin nous avons fait le premier pas vers un appel contre ce décret de convocation et le referendum.'

'Nous ne pouvons pas continuer comme ça, nous n'allons nulle part, contre-attaque Miquel Iceta, chef du parti socialiste catalan. Il n'y a pas de solution possible sans vote. Il n'y aura pas une solution à long terme si les Catalans ne peuvent pas s'exprimer. Il faut du dialogue, et de la négociation.'

Les Catalans rêvent que Madrid, comme Londres l'a fait avec l'Ecosse, les laissent décider de leur avenir.

Partager cette vidéo :

Publié le 27/09/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

22/08/2017
22/08/2017

Pages