Vidéo associée: 

Réaction à Bruxelles après le gel de l’accord d’association UE-Ukraine

Corps: 

Douche froide à Bruxelles. En décidant de suspendre la préparation d’un accord d’association entre l’Europe et l’Ukraine, le Président ukrainien a infligé un véritable camouflet aux Européens. Le Commissaire européen à l’Elargissement a d’ailleurs annulé un déplacement à Kiev.

La Lituanie, qui poussait pour le rapprochement de Bruxelles et de son voisin n’a pas caché sa déception. Linas Linkevičius, ministre lituanien des Affaires étrangères : “nous attendons des clarifications. Donc ma réaction à chaud c’est de ne pas tirer de conclusion hâtive. Après avoir reçu ces clarifications, nous pourrons prendre une décision.”

“Est-il toujours possible de signer l’accord d’association, demande la journaliste d’Euronews ?”

“Je ne sais pas pour parler franchement. Si ce qui a été dit est vrai, si la position de l’Ukraine est claire, quelles peuvent être les autres options…cela voudra dire pas de signature, poursuit le ministre lituanien des Affaires étrangères. Et s’il n’y a pas de signature maintenant, personne ne sait quand ce sera possible.”

Les Européens avaient exigé le transfert à l‘étranger de l’opposante Ioulia Timochenko pour raison médicale. Une condition non recevable pour les autorités ukrainiennes. Selon cet expert, le Président ukrainien ne peut pas rester à son poste.

“Ianoukovitch et son gouvernement ne semblent pas aussi intéressés par l’accord d’association et un rapprochement avec l’Europe que ce qu’ils disaient, explique Steven Blockmans du Centre pour les Etudes européennes. Pour avancer dans une relation plus contructive entre l’Union européenne et l’Ukraine, un nouveau gouvernement et un autre président pourraient aider.”

Le rendez-vous de Vilnius du Partenariat oriental est maintenu pour la fin de semaine prochaine, mais ce sommet semble vidé de sa substance avec l’annonce du Président ukrainien.

Partager cette vidéo :

Publié le 21/11/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages