Vidéo associée: 

Radicalisation en prison : "Les détenus sont désocialisés donc des proies faciles"

Corps: 

La radicalisation en prison est "un phénomène qui existe depuis longtemps mais qui s'est développé" depuis 20 ans, indique sur LCI Jean-François Forget, secrétaire général du syndicat UFAP-UNSA Pénitentiaire. "L'accès à Internet pose un véritable problème", estime-t-il. Autre problème, "les détenus sont des gens désocialisés, destructurés" donc des "proies faciles et sensibles à l'approche de ceux qui viennent les recruter". Il fustige "le manque de moyens" qui empêche de fournir des réponses adaptées.

Partager cette vidéo :

Publié le 19/10/2015
Publicité