Vidéo associée: 

Questions au gouvernement : le zapping !

Corps: 

C’est la rentrée des Questions au gouvernement après une pause estivale. Premier thème abordé lors de cette séance, la situation en Syrie. Bruno Le Maire (UMP) a remis en cause la position française depuis le début de la crise : "Il n’était pas nécessaire d’aligner la voix de la France sur celle des États-Unis" a regretté l’ancien ministre. Pour lui répondre, Laurent Fabius cite… Alain Juppé "une voix que vous ne contesterez pas". L’ancien Premier ministre a en effet affirmé à l"’Express" que sur ce thème : "la position de la France a été cohérente et claire".

Laurent Fabius a aussi annoncé que François Hollande "s’adressera aux Français dans un proche avenir" pour parler de la Syrie.

Autre thème clé de cette rentrée, le projet de budget 2014, dévoilé par Jean-Marc Ayrault le matin même. Christian Eckert, rapporteur PS du Budget introduit sa question de la sorte : "M. Moscovici je ne sais si je dois vous appeler le ministre des économies ou le ministre de l’Économie". Et Pierre Moscovici d’abonder : "ce sont des économies sélectives".

A ne pas manquer : l’œil inquisiteur de Marie-George Buffet lorsque le ministre de l’Économie prononce la phrase "nous ne remplaçons pas 2350 emplois au ministère".

Enfin les heures supplémentaires reviennent sur le tapis. Olivier Marleix (UMP) cite Jean-Claude Mailly et Thierry Mandon pour défendre les heures supplémentaire tandis que Michel Sapin, le ministre du Travail estime que "100 000 emplois ont été détruits avec ce dispositif".

Astrid de Villaines

Partager cette vidéo :

Publié le 11/09/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI