Vidéo associée: 

Qu’en est-il du congé maternité européen ?

Corps: 

Sophie d'Amsterdam :
'Il y a environ quatre ans, le Parlement européen a adopté en première lecture, le projet de directive sur le congé maternité. Depuis, plusieurs Etats membres bloquent le texte. Y a-t-il une chance pour qu'elle entre un jour en vigueur ?'

La réponse de Joanna Maycock, secrétaire générale du Lobby européen des femmes (Bruxelles) :

'Pour résumer, ce que le Parlement européen a proposé en 2010 consistait à assurer aux femmes, un minimum de vingt semaines de congé maternité payées à taux plein et à renforcer d'autres droits, notamment en matière de licenciement des salariées enceintes. Donc c'est une proposition très importante.
Effectivement, l'ensemble du projet est bloqué par le Conseil des ministres depuis 2010, soit quatre ans de retard.
La Commission européenne a donc proposé d'abandonner cette législation dans le cadre des mesures qui visent à réduire la bureaucratie au niveau de l'Union. Nous, on pense que les droits des femmes et des familles, ce n'est pas de la paperasserie, mais qu'il est vraiment important que cette directive sur le congé maternité revienne sur la table.
Les mesures destinées à renforcer ces droits sont essentielles à tous pour établir une plus grande égalité entre hommes et femmes.
De plus, il est certain qu'à travers l'Union, le fait d'avoir un enfant est le principal facteur qui empêche les femmes de prendre plus de place et de pouvoir sur le marché du travail.
Une directive renforçant le congé maternité permettrait de mieux lutter contre l'écart de rémunération entre hommes et femmes, la pauvreté des enfants et d'autres types d'exclusions.
En mai, lors des élections européennes, les électeurs ont dit clairement aux institutions européennes qu'ils n'étaient pas contents de ce qui se passe.
Selon nous, si l'Europe veut rétablir le contact avec ses citoyens, elle doit leur prouver les avantages concrets liés à l'instauration de meilleurs droits. La directive sur le congé maternité - si elle revient sur la table - sera immédiatement bénéfique pour des millions de familles dans l'Union et cela montrera aux citoyens que l'Europe se préoccupe d'eux.
Donc, ce texte peut être sauvé et on espère qu'il le sera. Le Parlement européen et la présidence italienne de l'Union sont en train de négocier pour voir s'ils peuvent sauver cette directive et pour nous, c'est absolument essentiel.'

Si vous voulez vous aussi poser une question dans U talk, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous.

Partager cette vidéo :

Publié le 01/08/2014