Vidéo associée: 

Quel avenir financier pour la Grèce ? Difficiles négociations à Bruxelles

Corps: 

Quelle suite à donner au programme de financement de la Grèce ? C'est tout l'enjeu de la réunion de l'Eurogroup qui se tient ce lundi à Bruxelles. Car faute d'accord entre Athènes et ses partenaires européens, le pays pourrait se retrouver à court d'argent avec le risque d'une sortie de la zone euro. La Grèce veut plus de temps alors que son programme d'aide prend fin le 28 février.

'Ce que j'ai entendu jusqu'à présent ne me rend pas très optimiste souligne Wolfgang Schäuble, le ministre allemand des Finances. Apparemment, le gouvernement grec n'a pas bougé. Et ce n'est pas une question de négociations, c'est une question de décision, en Grèce, ce qu'ils veulent vraiment, et dans quelle direction le pays veut aller afin de récupérer un jour la confiance des marchés. Mais nous ne voyons pas cela pour la moment !'

La Grèce ne veut ni le retour de la troïka ni une prolongation du programme actuel comme le souhaiterait Bruxelles. Athènes plaide pour une mise en place de réformes assouplies pour relancer la croissance et mettre fin à l'austérité.

'Nous sommes prêts à nous engager de manière constructive pour chercher des solutions avec les autorités grecques souligne Valdis Dombrovski, le vice-président de la Commission européenne en charge de l'euro, mais il est clair que la base de ces négociations, de cet engagment, c'est que toutes les parties doivent tenir leurs engagements ! Pour la Commission, la manière la plus réaliste d'avancer est l'extension du programme existant ce qui permettrait d'avoir plus de temps pour négocier.'

Les attentes de cette réunion de l'Eurogroupe sont faibles, comme l'ont confirmé de nombreux ministres européens des Finances à leur arrivée. Les divergences entre la Grèce et ses partenaires européens sont encore nombreuses et il est très probable qu'une nouvelle réunion aura lieu cette semaine.

Partager cette vidéo :

Publié le 16/02/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI