Vidéo associée: 

Que sont devenus les habitants sinistrés par l'opération anti-terroriste à Saint-Denis

Corps: 

Le cerveau présumé des attentats du 13 novembre 2015, Abdelamid Abaoud, se cachait à Saint-Denis, en banlieue parisienne. Le 18 novembre, à l'aube, il a été abattu par les forces de police dans l'appartement où il se logeait. Mais l'assaut du RAID et de la BRI a dévasté l'immeuble. Depuis, les voisins qui vivaient là luttent pour que l'État reconnaissent leur statut de victime du terrorisme. Ils se sentent délaissés par les autorités et certains n'ont toujours pas retrouvé de logement pérenne.

Partager cette vidéo :

Publié le 06/03/2017
Publicité

Contenus sponsorisés