Vidéo associée: 

Publié le 02/12/2014

Quand les jihadistes veulent rentrer pour ne pas faire la vaisselle

Corps: 

Partir combattre pour des idées religieuses ou politiques, les apprenti-jihadistes se retrouvent souvent confronter à des réalités militaires beaucoup plus terre-à-terre : corvée de toilettes ou de vaisselles, problèmes techniques, etc. Rien n'est rose, mais le retour au pays pas toujours évident.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet