Vidéo associée: 

“Quand est ce que l‘électricité va revenir, Maman ?”

Corps: 

Cette question des enfants, Giorgos et Evgenia l’entendent régulièrement. Depuis deux ans, cette famille grecque vit sans électricité. Les Kouzilos, sans emploi, sans aucun revenu, ne peuvent pas payer leurs factures.

La seule lumière est la lampe à huile.

“La situation est très dure pour ma femme et surtout pour les enfants, dit Giorgos. Nous nous organisons pour tout faire quand il fait jour, comme aider les enfants pour leur devoirs.”

La famille Kouzilos a réussi à renégocier sa dette : mais sa facture d‘électricté est encore de 1300 euros, impossible à payer.

“C’est très dur, explique Evgenia, je cuisine avec le camping-gaz. Pour les produits frais, on les conserve sur le balcon, car on a pas de frigo.”

Nous sommes dans le quartier pauvre de Keratsini, à Athènes. Plus de 90 000 habitants vivent ici. Nombreux sont ceux qui ces trois dernières années ont vu leur électricité coupée.

Comme Pantelis, 55 ans. Ce père de trois enfants a pourtant retrouvé le sourire. Un groupe de militants lui a rebranché l‘électricité : “J’aimerais remercier ces militants parce qu’ils ont restauré l‘électricité chez moi. Maintenant je peux élever mes trois enfants. Ils peuvent faire leurs devoirs et prendre un bain.”

Les volontaires qui défient les autorités remettent illégalement le courant pour les plus pauvres. Un acte politique, disent-ils.

Ces Robins des bois grecs remettent l‘électricité dans une quinzaine de maisons chaque jour.

Michalis Arampatzoglou, qui a réalisé ce reportage sur ses familles déshéritées d’Athènes, explique que 350 000 foyers ont été privés d‘électricité en 2013. 60% se sont régularisés, les autres ont été rebranchés illégalement, ou sont toujours sans courant.”

Partager cette vidéo :

Publié le 19/12/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité