Vidéo associée: 

Publié le 30/10/2017

Puigdemont peut-il demander l'asile politique en Belgique?

Corps: 

C'est la rumeur qui agite la capitale de l'Europe. Carles Puigdemont pourrait se trouver à Bruxelles. Le Premier ministre belge ne fait aucun commentaire. Mais ce week-end, c'est son secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, membre du parti nationaliste flamand, qui déclenchait la polémique en affirmant que le leader catalan pouvait théoriquement demander l'asile politique à la Belgique.

'On part du principe que la demande n'est pas fondée puisqu'on est en présence de régimes, dans l'Union européenne, qui sont démocratiques', précise Philippe De Bruycker, professeur à l'Université Libre de Bruxelles. 'Deuxièmement, si la Belgique décidait d'examiner cette demande, elle devrait immédiatement en avertir le Conseil européen et ce serait évidemment une décision politique très lourde de conséquences'.

Le gouvernement belge est en réalité tiraillé entre une aile fidèle au gouvernement espagnol et une aile favorable à l'indépendance de la Catalogne.

'La Belgique est un Etat fédéral avec beaucoup de différences et d'oppositions entre les régions, ce qui peut expliquer cette position', analyse Marc Pierini, du centre d'études Carnegie Europe. 'Mais globalement, les gouvernements européens veulent à tout prix éviter l'effet tache d'huile'.

La question de l'asile politique est donc explosive pour le gouvernement belge. Mais le parti séparatiste flamand, la NVA, rappelle qu'en cas de requête, elle ne sera pas analysée par les ministres mais par un juge indépendant.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité