Vidéo associée: 

Projet anti-tabac : les lobbys hyperactifs

Corps: 

Ce mardi, les eurodéputés doivent se prononcer sur un projet qui prévoit que les paquets de cigarettes soient couverts à 75% par des mises en garde sanitaires et des photos. Mais cette réforme, qui doit aussi interdire les cigarettes mentolées et fines, a suscité un intense lobbying.

D’après des documents qui ont fuité dans la presse, le cigarettier Philipp Morris a à lui seul employé 161 lobbyistes pour faire amender et freiner le projet et ils ont rencontré plus de 230 élus européens en un an.

Beaucoup sont des élus de centre-droit, comme Karl-Heinz Florenz. “ Je suis au Parlement européen depuis longtemps, dit-il, et je n’ai jamais vu une telle pression, avec des moyens aussi complexes et rusés. “

Nombre d’eurodéputés ont aussi reçu des produits du tabac par la poste en guise de cadeau. Un geste dénoncé par le groupe des Verts, qui demande au Président du Parlement une révision du code de conduite des élus.

“ Le but de notre lettre au président est de nous assurer que le Parlement respecte la convention-cadre internationale pour le contrôle du tabac qui dit que l’on ne devrait pas rencontrer des représentants de l’industrie à moins que ce soit absolument nécessaire. Et si vous le faites, cela doit être parfaitement transparent “, martèle le Vert Carl Schlyter.

Soupçonné de corruption au moment où ce projet était en chantier, l’ancien commissaire européen à la Santé John Dalli avait dû démissionner.

“ Ces accusations avaient seulement pour but de reporter la directive après les élections de 2014, pour retarder, voire empêcher son adoption “, assure le représentant de l’association européenne des ligues contre le cancer, Luk Joossenses.

Le Parlement doit décider ce mardi s’il entame d’ores et déjà les négociations avec les Etats-membres ou s’il se donne plus de temps pour les amendements.

Partager cette vidéo :

Publié le 07/10/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité