Vidéo associée: 

Procès Pistorius: un témoin gênant pour la thèse de l’accident

Corps: 

Au deuxième jour du procès d’Oscar Pistorius pour le meurtre de sa petite amie, son avocat tente une nouvelle fois de mettre en doute le témoignage d’une voisine de l’athlète sud-africain. Cette universitaire affirme avoir entendu les cris d’une femme, des appels au secours et quatre coups de feu. Une affirmation qui fissure la ligne de défense.

Dans la rue, certains se sont déjà fait une opinion : “Je pense que si Oscar avait été noir, il serait en prison depuis longtemps déjà affirme un homme. Ils sont en train d’essayer de faire en sorte qu’il n’y aille pas mais honnêtement, il mérite d’aller en prison.”

“J’ai entendu qu’il y avait un témoin qui a déclaré entendre une femme crier, ce qui signifie qu’elle criait parce que quelque chose était en train de se passer, je pense qu’ils se battaient, ils se battaient, et il lui a tiré dessus.” indique une habitante de Prétoria.

Le champion paralympique qui plaide non coupable, affirme qu’il a tiré sur la porte des toilettes, pris de panique, parce qu’il croyait qu’un cambrioleur s’y était caché, avant de réaliser qu’il avait tué sa compagne.

Le parquet est persuadé qu’il a prémédité le meurtre, ce qui pourrait l’envoyer en prison pendant vingt-cinq ans.

Avec AFP et Reuters

Partager cette vidéo :

Publié le 04/03/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages