Vidéo associée: 

Procès Air France: "Les gens qui ont arraché la chemise devraient être sur le banc des accusés"

Corps: 

Deux à quatre mois de prison avec sursis ont été requis ce mercredi contre cinq salariés d'Air France jugés à Bobigny pour leur implication dans l'épisode de la "chemise arrachée". Le parquet a aussi requis 1.000 euros d'amende contre les dix autres prévenus, poursuivis pour "dégradations" lors de la manifestation du 5 octobre 2015. L'un d'entre eux a été jugé pour avoir "poussé un agent de sécurité". "Je n'ai aucune plainte de la direction d'Air France contre moi, malgré ça j'ai tout de même été licencié par le ministère du Travail", a-t-il déploré. L'homme a notamment pointé du doigt l'absence "des gens qui ont arraché la chemise". "Ils ne sont pas sur le banc des accusés, il aurait dû y avoir les vrais coupables", selon lui.

Partager cette vidéo :

Publié le 28/09/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité