Vidéo associée: 

Primaire : quand Manuel Valls et François Hollande s'en mêlent

Corps: 

Il ne votera pas pour la primaire de la droite et du centre, et pourtant Manuel Valls a sa petite idée sur le résultat du scrutin. "A mon avis, Nicolas Sarkozy n'a pas de marge de progression et de réserve de voix suffisante" , aurait-il déclaré en petit comité selon le JDD. D'après les propos que lui attribue le journal, c'est l'ancien président de la République qui serait responsable de la montée dans les sondages de François Fillon à cause de ses attaques répétées sur François Bayrou. "Sarkozy a bien joué le coup pour laisser penser que Juppé n'était pas assez à droite, mais ça a eu pour effet de reporter une partie des électeurs sur Fillon" , aurait-il analysé. Un point de vue pas très éloigné de celui de François Hollande. Toujours selon le JDD, le président de la République aurait pendant longtemps été persuadé que Nicolas Sarkozy serait son adversaire pour 2017, mais depuis quelque temps il aurait changé d'avis. "Je n'en sais rien" , aurait-il en effet déclaré plus récemment de façon plus prudente. "On en parle souvent, mais il ne dit plus rien" , précise au JDD, l'un de ses plus proches conseillers.

Partager cette vidéo :

Publié le 20/11/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité