Vidéo associée: 

Présidentielle US : étape cruciale en Floride

Corps: 

La course à la Maison Blanche fasait ce mardi une étape cruciale en Floride, un des rares grands états qui peuvent encore balancer côté démocrate et républicain.

En bataille contre l'abstention, qui lui serait défavorable, la candidate démocrate Hillary Clinton vient de recevoir un soutien de taille : celui de Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush.

Proud to have the endorsement of General Powell, a decorated soldier and distinguished statesman. https://t.co/4uBFn2aw4W -H- Hillary Clinton (@HillaryClinton) 26 octobre 2016

Pas de quoi intimider Donald Trump, qui ne peut pas se permettre de perdre le 'Sunshine State', où il possède un complexe hôtelier. 'J'adore la Floride, j'y suis tout le temps', a-t-il martelé ce mardi.

Une adoration qui n'est pas réciproque, selon notre correspondant Stefan Grobe :

'La présence des deux candidats en Floride montre l'importance de cet Etat clé, où le vote anticipé vient de commencer. Cela ne présage rien de bon pour Donald Trump. En Floride les républicains n'ont même pas deux points d'avance dans les sondages, alors qu'il y à quatre ans ils en avaient 5,3 à ce stade.

La raison principale à cela est que les latino-américains sont près du double à avoir voté, comparé à la même période en 2012. En données brutes : plus de 130 000 hispaniques ont déjà voté en Floride.

Les proches de Clinton sont sûrs que la plupart de ces voix leur sont acquises, car les hispaniques rejettent massivement Trump, à cause de sa rhétorique et les propositions qu'il a fait pendant la campagne.

Dans l'Arizona, un Etat traditionnellement républicain à forte population latino, là non plus, les chiffres ne sont pas bons pour Trump.

Le camp Clinton ne veut pas entendre parler de raz-de-marée pour autant : il craint que les gens pensent prématurément que l'élection est dans la poche_'.

Partager cette vidéo :

Publié le 26/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité