Vidéo associée: 

Présidentielle portugaise : Sampaio da Nóvoa, indépendant anti-austérité

Corps: 

Sampaio da Nóvoa veut donner un nouveau départ au Portugal. Indépendant de gauche, il figure parmi les dix candidats en lice pour la présidentielle de ce dimanche. Il plaide pour la fin de l'austérité et une restructuration de la dette du pays. 'Je ne prône aucune rupture avec l'Union européenne, souligne le candidat que nous avons rencontré lors d'un de ces meetings. Je ne dis pas que nous n'allons pas payer la dette de manière unilatérale, mais je soutiens qu'il y a dans l'Union, une solidarité qui permet aux pays du Sud qui ont des problèmes de trouver des solutions réalistes et pragmatiques, de résoudre le problème de la dette qui est en train d'asphyxier notre capacité à nous développer et d'amplifier et maintenir l'Etat providence,' assure-t-il.

Le Portugal, 'cobaye' du FMI

Sampaio da Nóvoa qui dispose du soutien de personnalités socialistes de premier plan dont l'ancien Président portugais Mário Soares est très critique à l'égard du plan d'aide dont son pays est sorti en 2014 après trois ans de rigueur. 'Ce fondamentalisme idéologique qui a fait du Portugal un cobaye pour certaines expériences du FMI et d'autres groupes a tourné au désastre, cela a été une catastrophe pour notre pays, affirme-t-il avant d'ajouter :aujourd'hui, quasiment tout le monde le reconnaît, du FMI à l'Union européenne.'

A campanha esteve hoje nas ruas de Ponte de Lima
https://t.co/MnhZQ3zUpu pic.twitter.com/Pxi08SRNi1- Sampaio da Nóvoa (@snap2016PR) 16 Janvier 2016

Peu connu avant la campagne, le candidat indépendant soutient le gouvernement de gauche et ses mesures anti-austérité. Il espère d'ailleurs le maintien au pouvoir de l'équipe d'Antonio Costa. 'Si je suis élu Président, je ferai tout pour qu'il se maintienne - comme je le ferais d'ailleurs si c'était un autre gouvernement avec une autre majorité parlementaire -, le rôle du Président consiste à essayer de garantir la stabilité du gouvernement,' indique-t-il.

Consulter davantage la population

L'autre pouvoir dont dispose le Président concerne la ratification des traités internationaux. Sampaio da Nóvoa promet de soumettre les initiatives qui réduiraient les pouvoirs souverains du pays à une discussion publique, voire à un référendum. 'Je veux que le Portugal soit préparé à faire face à toutes les décisions prises au sujet de l'Europe, souligne-t-il. Je suis favorable à l'ouverture de notre pays et à toutes les formes de libertés dans les traités européens, transatlantiques, avec le Mercosul [marché commun sud-américain, ndlr], tous les traités qui ouvrent le Portugal sur le monde, mais nous ne pouvons pas nous ouvrir en étant naïfs : nous devons nous préparer à cette compétition et à ce travail,' martèle-t-il.

Débuts en politique

Cette campagne présidentielle marque les débuts en politique de Sampaio da Nóvoa qui était le recteur de l'Université de Lisbonne de 2006 à 2013. 'C'est fantastique, je suis né pour cela,' nous lance le candidat entouré par le public en liesse lors d'un de ces meetings.

Sampaio da Nóvoa a promis en tant que Président de mener plusieurs combats contre le chômage, les inégalités sociales, la désertification de l'intérieur du pays et la perte de jeunes qualifiés qui émigrent. Mais il doit encore l'emporter ce dimanche et les sondages lui donnent peu de chances d'y parvenir. Ils placent son rival du centre-droit, Marcelo Rebelo de Sousa largement en tête.

Partager cette vidéo :

Publié le 19/01/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité