Vidéo associée: 

Présidentielle en Equateur : défait par Moreno Lasso dénonce une fraude

Corps: 

Les partisans du candidat de droite Guillermo Lasso à la présidentielle en Equateur n'acceptent pas leur défaite annoncée et ont manifesté par centaines dans la capitale Quito. Des violences ont éclaté et les forces de l'ordre ont reçu des projectiles. L'ex-banquier aurait recueilli un peu moins de 49 % des suffrages, d'après des résultats partiels, battu par le socialiste Lenin Moreno. Guillermo Lasso a dénoncé une 'fraude' et s'est dit prêt à contester les résultats devant le Conseil national électoral.

Présidentielle en Equateur : le socialiste en tête, le candidat de l'opposition parle de fraude https://t.co/fkesisOZfX- Europe 1 (@Europe1) 3 avril 2017

Auparavant, les deux candidats avaient chacun revendiqué la victoire à partir de sondages de sortie des urnes différents.

Présidentielle en Equateur : le socialiste en tête, le candidat de l'opposition parle de fraude https://t.co/fkesisOZfX- Europe 1 (@Europe1) 3 avril 2017

Il s'agissait de désigner un successeur au président sortant Rafael Correa qui a mis à profit la manne pétrolière pour moderniser le pays. Mais des affaires de corruption l'ont rattrapé.

Le sort de Julian Assange était aussi en jeu. Guillermo Lasso entendait expulser le fondateur de Wikileaks, confiné à l'ambassade d'Equateur à Londres depuis près de cinq ans.

Le sort de Julian Assange, un des enjeux de la présidentielle en Equateur https://t.co/LDO6gyhDie pic.twitter.com/Rx7YpkVJz1- Libération (@libe) 2 avril 2017

Le socialiste Lenin Moreno avait recueilli plus de 39 % des suffrages au premier tour.

Partager cette vidéo :

Publié le 03/04/2017
Publicité

Contenus sponsorisés