Vidéo associée: 

Premières frappes aériennes américaines en Irak

Corps: 

Barack Obama avait donné son feu vert pour éviter je cite 'un génocide' en Irak, et dans l'après-midi deux avions américains ont bombardé des positions d'artillerie de l'Etat islamique, alors que les jihadistes avancent vers Erbil, où se trouve selon le Pentagone du personnel américain en danger. Deux ans et demi après le départ du dernier soldat américain d'Irak, Washington n'envisage pas pour l'instant une intervention au sol.

Partager cette vidéo :

Publié le 08/08/2014