Vidéo associée: 

Poutine : les “terroristes” en Syrie profitent de la trêve pour se “regrouper”

Corps: 

La trêve instaurée lundi pour sept jours en Syrie a connu ses plus sérieux accrocs ce vendredi dans plusieurs régions. Des bombardements ont ainsi frappé une localité rebelle du nord-ouest, dans la province d'Idleb et une source militaire fait état de combats dans la banlieue de Damas.

En revanche, la ville d'Alep a été épargnée par les violences et la télévision russe y a tourné des images des forces pro-Assad respectant la cessation des hostilités.

Le cessez-le-feu a été négocié par Moscou et Washington, mais le président russe Vladimir Poutine assure que seul le régime syrien respecte véritablement l'accord à l'inverse de l'opposition qui, selon lui, ne reste pas inactive.

'Notre accord prévoit que le Front al-Nosra devait prendre ses distances vis-à-vis de l'opposition et révéler leurs positions, tout comme celles des forces désignées comme modérées' a ainsi déclaré M. Poutine lors d'un voyage au Kirghhizstan. 'Mais qu'est qu'on observe en réalité ? On ne voit pas de séparation entre les terroristes et l'opposition modérée, mais au contraire, les efforts que ces terroristes font pour se regrouper. Ils tentent de changer d'étiquette, de changer de nom pour préserver leurs capacités militaires'

De son côté, la Maison Blanche regrette 'les retards de l'aide humanitaire' qui reste bloquée à la frontière turque et n'est pas parvenue à la population civile d'Alep.

Selon l'accord russo-américain, Moscou devait faire pression sur Damas et Washington accuse le régime syrien de bloquer l'aide humanitaire.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/09/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité