Vidéo associée: 

Portugal: le président n’aime pas être traité de clown

Corps: 

Faut-il punir celui qui traite le président portugais de “clown“dans une interview? C’est ce que devrait découvrir le journaliste et écrivain Miguel Sousa Tavares. A une question sur l‘éventualité de voir apparaître au Portugal une personnalité semblable au leader politique italien et ancien comique Beppe Grillo, il a répondu: “nous avons déjà un clown. Il s’appelle Cavaco Silva”.
A la demande du chef de l‘état, la justice devra déterminer s’il s’agit d’une “offense à l’honneur”. Elle est passible d’une peine de prison de 3 ans maximum ou d’une amende.

Avec AFP

Partager cette vidéo :

Publié le 25/05/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité