Vidéo associée: 

Portugal : des centaines de clients lésés par la banque Espirito Santo réclament leur argent

Corps: 

Au Portugal, près d'un millier de clients lésés par la banque Espirito Santo a manifesté à Lisbonne, en majorité des émigrés vivant en France, en Suisse et au Luxembourg. Ils réclament leur argent perdu lors de la faillite de la banque il y a un an.

8 000 Portugais de l'étranger avaient investi leur épargne dans des produits financiers toxiques, présentés comme étant sans risque.

La banque créée à partir des actifs sains restants a proposé aux épargnants de récupérer une partie de l'argent placé, une partie seulement.

'Ils ont dit de janvier à mars que le problème serait réglé, annoncé sur internet que nous serions remboursés avec les intérêts, et maintenant, ce n'est ni les intérêts, ni l'épargne ! ce ne sont pas des gens honnêtes', dit ce client, faisant référence à l'Etat, qui gère désormais la situation.

'Depuis un an, je n'y crois plus, mon mari y a cru jusqu'à maintenant, mais moi, je n'y crois plus', dit une femme, avant de fondre en larmes.

La nouvelle banque créée en août dernier a été renflouée par l'Etat et mise en vente par la banque centrale. Elle étudie actuellement trois offres de rachat par des groupes étrangers.

L'ancien directeur de la banque, Ricardo Salgado, a récemment été assigné à résidence.

Ces Portugais de l'étranger profitent des vacances d'été pour réclamer gain de cause à la Banque du Portugal.

Partager cette vidéo :

Publié le 11/08/2015
Publicité

Contenus sponsorisés