Vidéo associée: 

Porochenko et l’Ukraine: invités surprises du sommet européen

Corps: 

Ce sommet devait être dédié aux nominations aux plus hauts postes européens. Mais le conflit entre la Russie et l'Ukraine s'est invité au menu des discussions. Le président ukrainien Petro Porochenko a été invité à s'exprimer devant les 28 à Bruxelles et la situation est prise très au sérieux. A son arrivée au sommet, le président français, François Hollande s'est montré ferme:

'Ce qui se passe en Ukraine est tellement grave que le Conseil européen sera obligé de réagir en augmentant le niveau des sanctions si les choses devaient en rester là, c'est-à-dire avec la présence avérée d'armes venant de Russie.'

L'Ukraine réclame de nouvelles sanctions contre la Russie et un soutien militaire d'envergure. Une demande principalement soutenue par les pays de l'Est. A son arrivée, la présidente lithuanienne, Dalia Grybauskaité, a tenu un langage martial.

'La Russie est en guerre contre l'Europe. Il faut y faire face, nous ne pouvons plus nous dérober. Et on doit soutenir militairement l'Ukraine et y envoyer du matériel militaire'.

D'après nos informations, les 28 devraient se contenter de condamner l'attitude de la Russie et de charger la Commission de proposer de nouvelles sanctions contre. Par ailleurs l'embrassade chaleureuse entre les premiers ministres polonais (Donald Tusk) et danois (Helle Thorning-Schmidt) laissait penser qu'un accord serait acquis pour la présidence du conseil.

'La situation en Ukraine pourrait accélérer les nominations aux plus hauts postes européens par les 28 chefs d'Etats et de gouvernement', analyse notre correspondante au sommet, Margherita Sforza. 'Les favoris sont l'italienne Federica Mogherini pour le poste de Haute représentante à la politique étrangère de l'Union alors que le Premier ministre polonais Donald Tusk est en tête pour la présidence du Conseil européen. Mais on n'est jamais à l'abris d'un coup de théâtre. Un outsider pourrait encore émerger.'

Partager cette vidéo :

Publié le 31/08/2014
Publicité

Contenus sponsorisés