Vidéo associée: 

Plusieurs éléments expliquent la remise en liberté d'Adel Kermiche

Corps: 

Depuis la prise d'otages qui a eu lieu mardi durant laquelle un prêtre de 86 ans a trouvé la mort à Saint-Etienne-du-Rouvray, la justice est pointée du doigt. Adel Kermiche, l'un des deux terroristes, était fiché S et sous contrôle judiciaire. Le jeune homme de 19 ans portait même un bracelet électronique. Pour Michèle Bernard-Requin, ancienne substitut du procureur de Paris, plusieurs éléments expliquent la remise en liberté d'Adel Kermiche comme son jeune âge, l'absence d'antécédents judiciaires et un ancrage familial. "Il y avait aussi la crainte de radicalisation en prison, les préconisations de Christiane Taubira qui voulait le moins de détention provisoire possible à l'époque et la surcharge carcérale", a-t-elle souligné sur BFMTV.

Partager cette vidéo :

Publié le 27/07/2016
Publicité