Vidéo associée: 

Plus de morts mais moins de réfugiés en Méditerranée en 2016 (rapport OIM)

Corps: 

Selon le dernier rapport de l''Organisation internationale pour les migrations':https://www.iom.int/fr. 288 005 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer, contre 354.618 au cours des huit premiers mois de 2015.
La majorité débarque en Italie : on comptait 123 000 personnes début septembre, c'est moins en Grèce depuis l'accord avec la Turquie.

Nearly 280,000 #migrants, refugees entered Europe by sea in the 1st 8 months of 2016 https://t.co/aEsZ0xkgLN pic.twitter.com/TfM5aXei6P- IOM (@IOM_news) 5 septembre 2016

Les garde-côtes italiens ont sauvé 6500 personnes dans le canal de Sicile au cours de 40 opérations de sauvetage impliquant la marine italienne, des ONG et le dispositif européen Frontex.

Le nombre de décès en Méditerranée a augmenté et s'élève à 3176 de janvier à septembre 2016.

2016 is deadliest year for #refugees crossing to Europe via Central Mediterranean https://t.co/BTuxeGrQI8 pic.twitter.com/YQUlTDvMqe- IOM (@IOM_news) 5 septembre 2016

Worldwide #migration deaths are rising driven by more refugees lost at sea in Mediterranean https://t.co/Zu4RVc9gWR pic.twitter.com/PR9lyQ0iwE- IOM (@IOM_news) 5 septembre 2016

Alors que la traversée sur des embarcations de fortune devient de plus en plus dangereuse, des experts internationaux dont l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) critiquent l'Europe pour ne pas en faire assez pour identifier les victimes

Rendre leur nom aux milliers de migrants qui meurent chaque année en Méditerranée est un immense défi pour des experts italiens et grecs dont les indices se limitent à une cicatrice, un tatouage ou une photo écornée.

Sources : OIM, Associated Press

Partager cette vidéo :

Publié le 08/09/2016