Vidéo associée: 

Pétrole : les marchés plébiscitent une entente Russie-OPEP

Corps: 

La compagnie privée Lukoil, numéro deux du pétrole en Russie, appelle Moscou à coopérer avec l'OPEP pour faire remonter les cours du brut. Jusqu'à présent, le Kremlin a exclu toute réduction de sa production, même coordonnée avec l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.

Mais l'idée d'une baisse concertée semble faire son chemin au sein du Cartel : son secrétaire général, le Libyen Abdallah Salem Al-Badri, a appelé les pays hors-OPEP à considérer cette option. 'L'OPEP n'est pas seule responsable de l'offre excédentaire. Il y a aussi le reste du monde, les Américains, les Russes, la levée des sanctions en Iran, la hausse de production en Libye et en Irak. Les Saoudiens pompent au même niveau depuis un moment et peuvent probablement pomper un peu plus,'
explique Hari Vamadevan, vice-président de DNV GL- Oil &Gas.

Ce mardi, les rumeurs sur une possible entente entre la Russie et l'OPEP ont propulsé le baril de Brent au-dessus des 32 dollars. La Banque mondiale a quant à elle abaissé de 51 à 37 dollars sa prévision de prix du brut pour 2016. Elle estime que la douceur de l'hiver en Europe et le ralentissement chinois entameront la demande.

Partager cette vidéo :

Publié le 27/01/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité