Vidéo associée: 

Personnes âgées : une génération sacrifiée ?

Corps: 

Le projet de loi relatif à l'adaptation de la société au vieillissement était de retour mardi à l'Assemblée nationale. Il s'agit du premier texte examiné lors de la session extraordinaire de la rentrée. Il a été adopté en première lecture par les députés il y a un an et par les sénateurs en mars dernier. Pour le gouvernement, il s'agissait de répondre à une demande forte des Français d'anticiper les conséquences du vieillissement de la population alors qu'en 2060, un tiers des Français aura plus de 60 ans et que les plus de 85 ans seront près de 5 millions, contre 1,4 millions aujourd'hui.

Ce sont plus de 650 millions d'euros par an qui seront alloués aux mesures présentes dans le projet de loi. La mesure phare du texte, chiffrée à 375 millions d'euros par an, est la revalorisation de l'APA (l'allocation personnalisée à l'autonomie) à domicile. Une aide financière qui devrait alléger le reste à charge pour près de 700 000 personnes âgées dépendantes qui n'ont pas quitté leur domicile. La mesure est financée par les 650 millions d'euros collectés avec la CASA (contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie), une taxe instaurée en 2013 sur les pensions des retraités imposables. Mais cette somme ne semble pas être à la hauteur des besoins urgents dont ont besoin les personnes âgées.

Pourquoi un sujet qui concerne autant de français ne bénéficie-t-il pas d'un budget plus conséquent ? Faut-il repenser entièrement le financement aux personnes âgées ? Arnaud Ardoin en débat avec ses invités.

Invités :

- Michèle Delaunay, député PS de Gironde, ancienne ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie

- Marie-Anne Montchamp, Secrétaire nationale à la protection sociale Les Républicains, ancienne ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale

- Docteur Jean-Pierre Aquino, Gériatre à la clinique médicale de la Porte Verte à Versailles et médecin de santé publique

- Jean-Hervé Lorenzi, fondateur de la Chaire " Transitions démographiques, transitions économiques " à l'Université Paris-Dauphine

Partager cette vidéo :

Publié le 18/09/2015