Vidéo associée: 

Pédophilie dans l’Eglise : le ministre des Finances du Vatican entendu

Corps: 

La pédophilie des prêtres est au coeur d'un procès qui secoue l'Australie. Depuis Rome l'ancien chef de l'Eglise catholique en Australie a témoigné par visioconférence devant la justice. Le cardinal George Pell est désormais ministre des Finances du Vatican. L'ancien archevêque de Melbourne, puis de Sydney, a admis que l'Eglise avait fait des erreurs, pointant du doigt des fautes plus individuelles que structurelles.

'Permettez-moi de vous dire, en préambule, que je ne suis pas ici pour défendre l'indéfendable, a déclaré George Pell. L'Eglise a fait d'énormes erreurs et travaille pour y remédier, mais l'Eglise dans plusieurs endroits, et certainement en Australie, a échoué, elle a laissé tomber les gens.'

A Sydney devant la commission d'enquête les victimes réclament la tête de George Pell, pour avoir notamment couvert un prêtre pédophile, le père Gerald Ridsdale, dont le propre neveu a subi les abus dans les années 70 :

'George Pell a eu des déclarations qui ont été plus constructives que précédemment, mais ceci étant dit, il a soigneusement choisi ses mots, remarque David Ridsdale. Par exemple quand il décrit l'action d'embrasser les petits garçons comme une chose excentrique, pour nous c'est bien plus qu'excentrique, c'est terrifiant.'

'La justice a commencé avec les questions les plus basiques. Ils n'ont pas abordé les faits les plus lourds, on y vient. Alors on attendait pas grand chose de cette première audience', ajoute une autre victime, Andrew Collins.

Le scandale de pédophilie dans l'Eglise catholique a éclaté à Boston en 2002, avant de faire le tour du globe. Un sujet qui est d'actualité puisque l'Oscar du meilleur film dimanche soir a été attribué à Spotlight, un film consacré aux prêtres pédophiles.

Partager cette vidéo :

Publié le 01/03/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité