Vidéo associée: 

Publié le 07/07/2014

Pédophilie au sein de l’Eglise : le pape François “demande humblement pardon”

Corps: 

'Actions méprisables' 'camouflées par une complicité inexplicable'. Le pape François n'a pas mâché ses mots ce lundi pour dénoncer les abus sexuels commis par une partie du clergé catholique. 'Il n'y a pas de place dans l'Église pour ceux qui commettent ces abus', a déclaré le souverain pontife qui s'est entretenu dans la matinée avec six victimes de prêtres pédophiles.

'Devant Dieu et son peuple, j'exprime mon chagrin pour les péchés et pour les graves crimes d'abus sexuels commis contre vous, a dit le pape lors d'une messe en présence des six victimes. Et je demande humblement pardon. Je demande aussi pardon pour le péché d'omission de dirigeants de l'Église'.

Ces six victimes, deux Irlandais, deux Britanniques et deux Allemands étaient arrivées la veille à la résidence du pape, la résidence Sainte-Marthe. Chacune d'entre elles a été reçue par le souverain pontife pendant une demi-heure, selon le porte-parole du Sainte Siège.

'Le pape a fait l'objet de critiques pour avoir attendu aussi longtemps, presque 16 mois depuis son élection, avant d'avoir une réunion avec des victimes d'abus sexuels, soulignait le correspondant de Reuters avant la publication des déclarations fortes du pape François. Les victimes argentines d'abus sexuels sont particulièrement fâchées parce qu'elles n'ont pas fait partie de ce groupe. Elles ont envoyé une lettre au pape lui disant qu'elles étaient blessées par cette exclusion, par ce qu'elles considèrent comme une exclusion.'

Le pape, qui a déjà comparé le religieux abusant d'un enfant à un prêtre disant 'une messe noire', a constitué en mars une commission d'experts pour la protection de l'enfance.

Avec AFP et Reuters

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet