Vidéo associée: 

Papouasie-Nouvelle Guinée : un camp australien de migrants jugé illégal

Corps: 

Le camp de migrants de Manus géré par l'Australie est désormais illégal.
Ce centre, où vivent plus de 800 demandeurs d'asile, était devenu la bête noire des ONG qui réclamaient sa fermeture.
Ce mardi la Cour suprême papouase leur a donné raison en jugeant ce camp 'anticonstitutionnel'.

Localisé sur une île en Papouasie-Nouvelle Guinée, ce centre fermé accueille les migrants interpellés par l'Australie qui sont ensuite renvoyés sur place en attendant que leur demande d'asile soit instruite.

Les Verts australiens ont immédiatement salué cette décision. 'Nous savons maintenant une fois pour toute que ce ne sont pas les demandeurs d'asile qui recherchent une protection chez nous qui sont illégaux, mais les actions prises par le gouvernement australien', a déclaré Richard Di Natale, le chef du parti des Verts australiens.

En vertu d'un accord intergouvernemental,le camp de l'île de Manus est actuellement administré directement par une société privée australienne.

Les migrants délocalisés sur cette île doivent souvent attendre plusieurs années avant d'obtenir une réponse de l'Australie qui a déjà fait savoir que le pays ne renoncerait pas à sa politique migratoire.
Une des plus sévère au monde.

AvecAFP et Reuters

Partager cette vidéo :

Publié le 26/04/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité