Vidéo associée: 

Panama papers : le cas Poutine

Corps: 

Les supputations sur la fortune de Vladimir Poutine alimentent depuis longtemps les rumeurs.
En cela, les révélations des 'Panama Papers' ne sont pas une surprise, mais elles pourraient mettre à jour un réseau encore plus vaste et plus conséquent qu'on ne l'imaginait.

Le nom du président russe n'apparaît pas dans les documents qui ont fuité, mais ceux d'amis très proches, si.

Des amis qui datent de l'époque St Pétersbourg, où Poutine est né, a grandi et où il a fait ses débuts en politique. C'est dans cette ville qu'en 1977, il rencontre notamment celui qui deviendra un violoncelliste de renommée mondiale, soliste du célèbre théâtre Mariinski, Sergueï Roldougin. Celui-ci lui présentera sa première femme Ludmila, et deviendra le parrain de sa fille.

Les deux hommes sont considérés comme meilleurs amis et le profil discret et anti-businessman de Roldougin est un écran parfait.
Autre ami très proche impliqué, Youri Kovaltchouk, considéré lui, comme le banquier personnel de Poutine. Il est à la tête de la Rossia Bank, basée à St Pétersbourg, qui se trouve être au coeur de ces montages financiers.

La Rossia Bank aurait contribué à la création de sociétés-écrans au nom de Roldugin, comme la Sonnette Overseas ou l'International Media Overseas, au total sept compagnies enregistrées offshore au Panama, à Belize ou aux Iles vierges britanniques.

Gérée par une discrète compagnie d'avocat panaméenne, spécialisée dans la domiciliation des sociétés offshore, pour ne pas dire dans l'évasion fiscale, le cabinet Mossack Fonseca, qui signe les prêts pour les sociétés concernées.

L'argent transite par la Russian Commercial Bank de Chypre, une filiale de la banque nationale russe VTB, et revient dans les caisses de ces sociétés. La Sandalwood Continental, établie aux Iles Vierges britanniques, est l'une des principales. De 2009 à 2012, elle a reçu plus d'un milliard de dollars en prêts.

En 2011, de gros prêts, pour plus de 10 millions d'euros, auraient d'ailleurs été accordés, notamment via, la Sandalwood, à la station de ski Igora près de St Pétersbourg.
C'est justement là que la fille cadette de Vladimir Poutine se marie en 2013 lors d'une cérémonie fastueuse, mais tenue secrète ou presque.

Au total, deux milliards de dollars seraient ainsi sortis de Russie par l'entourage du président russe.

Partager cette vidéo :

Publié le 05/04/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité