Vidéo associée: 

Pakistan : trois morts après une photo “blasphématoire” diffusée sur facebook

Corps: 

À une centaine de kilomètres de la capitale, Lahore, la minorité ahmadie à été prise pour cible par une foule déchaînée qui a saccagé un ghetto avant d'y mettre le feu.

L'incident s'est déroulé dimanche. Un adolescent de la minorité ahmadie diffuse sur Facebook une photo jugée 'blasphématoire' par un de ses amis musulmans. Les deux jeunes gens en viennent aux mains sous le regard des passants de plus en plus nombreux et agressifs, qui finalement deviennent incontrôlables.

Une femme et deux fillettes ont péri dans l'incendie.

Si les ahmadis se considèrent musulmans, ils ne le sont pas aux yeux d'une loi pakistanaise controversée datant de 1974.

En 2012, un rapport de l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (Unhcr) rapportaient qu'ils constituent la minorité la plus persécutée au Pakistan.

Partager cette vidéo :

Publié le 28/07/2014