Vidéo associée: 

Ouverture du procès du militaire américain lié à Wikileaks

Corps: 

Un traître conscient de ses actes, ou bien un naïf idéaliste ? Au premier jour de son procès, la justice militaire américaine s’est penchée sur la personnalité de Bradley Manning. Ce jeune soldat est accusé d’avoir livré à Wikileaks quelques 700.000 documents confidentiels sur la guerre en Irak. Devant la cour martiale, le procureur l’a accusé d’avoir en toute connaissance de cause, donné des renseignements à l’ennemi”, sachant que Al-Qaïda “utilisait WikiLeaks”.

Bradley Manning, lui, a des supporters à l’extérieur de la cour :

“Je pense que Bradley Manning a fait plus que n’importe qui pour arrêter la guerre en Irak en révélant qu’un hélicoptère avait massacré des enfants, des journalistes, des civils, et ça a ébranlé la conscience du monde.”

“Je pense qu’il a fait ce qu’il fallait faire, il a révélé des crimes de guerre.”

Le procès doit durer jusqu’au 23 août.

“Bradley Manning risque la prison à vie, rajoute Stefan Grobe, notre correspondant sur place. Mais le gouvernement joue sa crédibilité. Avec les récents scandales à Washington, le cas de Manning pourrait sérieusement altérer la confiance en l’administration Obama.”

Partager cette vidéo :

Publié le 04/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité